Bilinguisme, retard de langage et résultats scolaires

Un parent contacte un orthopédagogue pour lui expliquer la situation linguistique de son enfant. 

Cet enfant dont la langue maternelle est l'arabe est en retard de langage. Pour ce parent, devenir bilingue en apprenant le français devient trop compliqué. Son enfant va certainement avoir plus de difficultés dans sa scolarité à cause de cela. Vrai ou Faux?

Tout d'abord, le fait d'apprendre deux langues en même temps n'est pas un handicap pour l'apprenant. Le bilinguisme additif permet notamment aux deux langues de s'apprendre en complémentarité et cela permet à l'enfant de bonifier son apprentissage (Armand, 2020). De ce fait, ce n'est pas risqué d'apprendre deux langues en même temps.

La recherche prouve que certains apprenants bénéficient du fait de développer leur bilinguisme dans différents contextes (Armand, 2020). Armand (2020) souligne notamment que la réussite en contexte bi ou plurilingue dépend de la stabilité et de la qualité de l'environnement de l'enfant. Cela prend entre autres en compte les personnes qui gravitent autour de lui (famille, école, communauté).Si l'environnement de l'enfant lui permet de mettre en pratique les langues à de nombreuses opportunités et ces moments d'apprentissage sont de qualité, celui-ci sera en mesure de bénéficier d'un apprentissage des plus optimal et des plus durables

L'orthopédagogue se doit d'expliquer à la mère que le bilinguisme a des avantages. Selon Bialystok (2004; 2011), les personnes bilingues ont notamment de bonnes habiletés sur le plan de la résolution de problèmes. De nombreuses recherches démontrent également que les enfants à risque de retard de langage ne sont pas plus affectés à ces bilingues. Peña, ED, Gillam, RB, Bedore, LM, & Bohman, TM (2011), ont mesuré les risques autour de la performance des enfants bilingues et non bilingues en termes de performance scolaire. This comparaison entre les apprenants monolingues et bilingues démontre que les personnes qui parlent deux langues ne sont pas plus affectées dans leurs apprentissages que les élèves qui parlent une langue et qui ont un retard sur le plan linguistique.Cette étude menée met la lumière sur le fait que les élèves bilingues «ne présentent pas de déficits plus profonds dans l'utilisation des morphèmes grammaticaux que leurs paires monolingues». (Peña, ED, Gillam, RB, Bedore, LM, & Bohman, TM (2011). En général, cette étude démontre que les élèves bilingues avec un retard de langage présentent de grandes similitudes avec les élèves monolingues. 

En bref, l'orthopédagogue doit rassurer la mère et lui expliquer que l'environnement de l'enfant doit être stable et de qualité pour que l'apprentissage des deux langues soit des plus enrichissante pour l'enfant et qu'il puisse s ' épanouir dans ses apprentissages. En effet, la quantité et la qualité d'exposition aux langues sont importantes au développement de l'apprenant d'où l'importance de la collaboration école-famille-communauté pour soutenir les élèves.

Références :
(Armand, 2020). Difficultés d'apprentissage en milieu pluriethnique. Université de Montréal
Sources retirées du cours nommé précédemment
Bialystok (2004; 2011) 
Peña, ED, Gillam, RB, Bedore, LM, & Bohman, TM (2011).
ED, Gillam, RB, Bedore, LM et Bohman, TM (2011).

Retour au blog

Orthopédagogie Défi

Suivi Orthopédagogique En Ligne

Contact

  • 514-992-7595
  • orthopedagogiedefi@gmail.com
  • Lun - Ven | 10h - 17h

Tous droits réservés ® Orthopédagogie Défi - 2022